Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Inauguration de 150 logements « construits sur des ressorts »

Actualités

Inauguration de 150 logements « construits sur des ressorts »

Jeudi 1er février, au cœur de la ZAC Paris Rive Gauche, sur l’avenue de France, Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris en charge du logement et de l’hébergement d’urgence, Jérôme Coumet, maire du 13e arrondissement, Roger Madec, président de Paris Habitat, Stéphane Dauphin, directeur général de Paris Habitat et Anne-Sophie Grave, directrice générale d’Immobilière 3F, ont inauguré deux immeubles mêlant 150 logements sociaux, des commerces et des équipements petite enfance.

T7B2_facades-paris-habitat

​Le nouvel immeuble de Paris Habitat, scindé en deux volumes, accueille 75 logements sociaux, 3 locaux commerciaux et une crèche de 30 berceaux. Ancrés sur un socle sobre avec sa vitrine commerçante, les façades des deux grands volumes de logements sont entièrement construites et élevées en briques pleines. La distinction entre le commerce et les logements est claire : deux matérialités s’opposent fortement. Le principe de percement des deux immeubles de logements et la fenêtre en escalier agissent comme une matrice générale. L’un des corps de bâtiment qui composent ce programme de logements sociaux comporte une toiture accessible, y compris aux personnes à mobilité réduite, et aménagée en une terrasse à l’usage collectif des habitants. Une association, le Groupe de diffusion d'informations sur l'environnement (GDIE), aidera pendant une année les locataires à créer et entretenir un potager.

 

La crèche, un petit havre de paix protégé des regards mais ouvert sur l’horizon et le ciel

Cette opération se caractérise également par l’installation d’un système Biofluides. Grâce à ce processus technique, l’eau chaude collective est préchauffée à partir des calories récupérées sur les eaux grises et permet une meilleure maîtrise des charges. Enfin, Paris Habitat a intégré dans la construction de cet ensemble 8 ULS (Unités de logements spécialisés). Ces logements accessibles, adaptés et domotisés sont équipés de commandes de volets, rideaux, éclairage, ouverture des fenêtres et portes motorisées… ils offrent ainsi la possibilité aux personnes en situation de handicap moteur de vivre dans un logement autonome.

La crèche, connectée au jardin, occupe une double travée retirée de la promenade plantée pour accueillir ses occupants. Enfin, elle colonise les toitures du cœur d’îlot avec son pavillon perché, petit havre de paix protégé des regards mais ouvert sur l’horizon et le ciel.