Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Réhabilitation pour la résidence Pitet-Curnonsky

Actualités

Réhabilitation pour la résidence Pitet-Curnonsky

La réhabilitation de la résidence Pitet-Curnonsky (17e), d’un coût prévisionnel de 26 millions d’euros, vise à améliorer le cadre de vie des locataires tout en réduisant leurs charges.

pitet-curnonsky-actu-projet-07-20

Un diagnostic complet de la résidence a été réalisé en 2019. Le but, comprendre les besoins du patrimoine, mais aussi mieux connaître et recueillir les attentes des locataires. Dans ce cadre, la maîtrise d'œuvre (MOE) a visité 15 % des logements ainsi que l'intégralité des espaces communs, extérieurs et intérieurs. Ce programme de travaux est le résultat d'une concertation engagée avec les habitants dès avant les premières études techniques, ainsi que du travail précis de la MOE lors de la phase diagnostic. Paris Habitat a ainsi modifié et enrichi le programme initial à plusieurs reprises, afin qu'il réponde au mieux aux besoins du patrimoine et aux attentes des habitants.

Au terme de ce diagnostic, Paris Habitat a défini le programme suivant :

  • Amélioration thermique de la résidence : ces travaux concernent d'une part l'enveloppe des bâtiments, avec notamment la réalisation d'une isolation thermique extérieure, et d'autre part les équipements techniques avec l'amélioration des systèmes de ventilation et de chauffage existants.
  • Réaménagement des rez-de-chaussée et des sous-sols : le projet prévoit une restructuration importante des rez-de-chaussée et sous-sols, afin de mettre aux normes PMR (accessibilité) tous les accès, de proposer une offre améliorée de locaux communs et de locaux d'activités. Dans ce cadre, l'ensemble des ascenseurs et le système de contrôle d'accès seront aussi remplacés.
  • Requalification des espaces extérieurs :  le projet prévoit de réaménager complètement les espaces extérieurs, actuellement peu valorisés. Cela comprend la déminéralisation des espaces de stationnement existants ainsi que la reprise intégrale des cheminements piétons, de l'éclairage, de la signalétique, la création de nouveaux locaux communs, etc…

Les travaux de réhabilitation doivent débuter en 2022 pour une durée prévisionnelle de 24 mois.