Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Voeux aux partenaires

Actualités

Voeux aux partenaires

​Mardi 21 janvier, Paris Habitat organisait sa cérémonie des vœux aux partenaires. L'occasion pour Roger Madec, président, et Stéphane Dauphin, directeur général, de tirer un bilan de l'année écoulée et d'exposer les perspectives d'avenir pour l'établissement.

La cérémonie s'est ouverte par l'intervention de Roger Madec qui a pu poser le cadre en exposant les facteurs de satisfaction pour Paris Habitat en 2019 : « Première source de satisfaction, ni le rôle ni le statut ni la structure de Paris Habitat ne sont remis en cause. Aujourd’hui, tout le monde a compris que le statut d’Office Public, sa taille font sa force et son efficacité. Les efforts entrepris dans tous les domaines, de la maîtrise d’ouvrage à l’action sociale et la politique de proximité, l’engagement individuel et collectif de nos collaborateurs pour répondre du mieux possible et au plus vite aux problèmes rencontrés comme aux sollicitations des élus ont permis cette évolution notable. »

Un savoir-faire qui permet de répondre aux enjeux cruciaux du logement social, aussi, le président a pu souligner que : « personne de bonne foi ne critique notre effort de production et de réhabilitation, personne ne critique la réalité de notre action sociale, personne ne critique la façon dont sont attribués nos logements et nos marchés. » Roger Madec a pu tracer les défis d'avenir en concluant ainsi : « L’unanimité politique qui se dégage autour de la nécessité de maintenir à un haut niveau voire de renforcer la politique de réhabilitation énergétique de nos immeubles les plus énergivores et les plus anciens constitue à mes yeux une troisième source de satisfaction. »

Innover, développer, performer

Stéphane Dauphin, directeur général de Paris Habitat, a poursuivi l'exposé en évoquant les évolutions que connait le logement social : « Depuis 2016, le modèle du logement social a connu de profonds changements et en connaîtra d’autres dans les prochains mois : les réformes de la gestion en flux, le carnet numérique du logement, le NPNRU, la loi Elan, la loi économie circulaire, le SIEG, les APL en temps réel, la future réglementation environnementale…  Un défi pour nos organisations comme pour nos salariés. ». Les partenaires participent de cette dynamique aussi, le directeur général souligne que : « Paris Habitat a engagé de véritables transformations [...]. Paris Habitat a pris un virage sans précédent en priorisant la réhabilitation de son patrimoine. Cela répond à une première exigence de mise à niveau patrimoniale d’un parc qui a 75 ans de moyenne d’âge. Notre responsabilité de bailleur social logeant 1 parisien sur 9 est de prendre toute notre part dans la lutte contre le changement climatique, à œuvrer pour une ville neutre en carbone. Cet enjeu est partagé par la majorité de nos locataires. »

Dans ce contexte, Paris Habitat accorde une place de taille à la concertation, et la coopération : « Il faut continuer à  faire évoluer nos pratiques sur la concertation et la qualité de service, que ce soit dans notre relation avec nos locataires, nos collaborateurs et nos partenaires. La concertation est aujourd’hui inscrite dans tous nos modes de faire et nous continuerons à innover pour mieux connaître nos locataires, mieux se comprendre et progresser ensemble. C’est un des enseignements des dernières rencontres avec nos centaines d’amicales et d’associations de locataires, organisées ces dernières semaines. »

Dans ce contexte, Stéphane Dauphin a souligné la nécessité de poursuivre les efforts pour adapter l'activité de l'établissement afin de répondre aux impératifs d'un logement social innovant et de qualité : « Innover dans tous les domaines tout en développant une culture de la frugalité et de la performance, c’est le 3e grand chantier que nous avons engagé et qui nous a permis de nous adapter. L’efficience de notre gestion se fait au service de notre mission d’intérêt public. Il nous faut continuer à l’améliorer comme à maintenir des activités rentables qui nous donnent les moyens de nos missions sociales. »