Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Les chantiers éducatifs, levier de remobilisation des jeunes

Actualités

Les chantiers éducatifs, levier de remobilisation des jeunes

Le chantier éducatif est un outil de remobilisation permettant à des jeunes (16-25 ans) d'être salariés sur une courte durée afin de réaliser des travaux dans des domaines divers. Mis en situation de travail, les jeunes testent et développent leurs savoir-faire et savoir-être.
C'est un support pédagogique pour les équipes éducatives des associations de prévention spécialisée afin de leur servir d'appui dans leur mission d'accompagnement des jeunes en difficulté vers un parcours d'insertion socio-professionnelle.

terrasse-extramuros-jeunesse-feu-vert-paris-habitat-chantier-educatif-20e

Les chantiers éducatifs représentent un outil essentiel pour permettre à des jeunes de s'initier à la réalisation d'ouvrages variés : second-œuvre bâtiment, espaces verts, construction de mobilier urbain, réalisations multimédia, fresques artistiques, sensibilisation au développement durable, logistique et communication sur des animations locales… Les chantiers éducatifs apportent un savoir-faire ainsi qu'un savoir-être. Ce dispositif apporte une bien value sociale individuelle et collective.

Ces travaux d'une durée variable de quelques jours à plusieurs semaines permettent de mettre les jeunes en situation de travail pour tester leurs aptitudes à se positionner en tant que salarié : être ponctuel, suivre des consignes, mener à bien une mission. Pour les éducateurs qui les accompagnent, le moment du chantier est l'occasion d'aborder avec les jeunes les problématiques auxquelles ils peuvent faire face dans leurs parcours de vie : problèmes de santé, d'addiction, situation administrative, tensions entre groupes de jeunes… Dans le cadre des chantiers, un conseiller de la Mission Locale de Paris vient à la rencontre des jeunes pour les guider dans les différents dispositifs de formation ou d'emploi vers lesquels les jeunes peuvent d'orienter à l'issue du chantier éducatif.

Les chantiers éducatifs en application : l’apprentissage de compétences professionnelles pour améliorer le cadre de vie des locataires 

La construction d’un bardage en bois et sa mise en place dans une cour intérieure du 21 rue de Chartres dans le quartier de la Goutte d’Or témoigne des prérogatives sociales et environnementales de l’opération et permettent ainsi une formation durable à ces jeunes. Des jardinières sont venues embellir ce projet, de même qu’un second chantier éducatif à cet emplacement : la réalisation d’un passage pavé et de peinture des bordures.

La remise en état du local « Relais 18 Hébergement » par trois jeunes et pendant deux semaines a permis de rénover les espaces collectifs de ce bâtiment ainsi que de permettre l’hébergement d’individus dans le besoin.
Enfin, un des plus récents projets, la rénovation d’un totem d’affichage et la création d’une boîte à livres dans le quartier Algérie au sein du 19e arrondissement, témoigne de l’engagement polyvalent des associations pour aider les jeunes dans des secteurs d’activités diversifiés et riches. Les éducateurs de Jeunesse Feu Vert et les encadrants techniques d’Extramuros ont accompagné 4 jeunes dans la rénovation du totem d'affichage. Profitant de cette occasion, les jeunes ont également construit une boîte à livres qui fera certainement fera vivre l'esprit de partage et contentera les amoureux de la lecture au sein du quartier.

 

Sur les 18e 19e et 20e arrondissements parisiens, Paris Habitat s'inscrit dans un programme du Fonds Social Européen (FSE) qui permet d'obtenir 50 % de financement. Il entre dans le cadre de l'axe prioritaire 5 « Investir dans l'éducation et adapter les compétences » du programme opérationnel du FSE géré par la Région Ile-de-France.

Leur mise en application est garantie par les clubs de prévention spécialisée et déployés sur le territoire ITI (Investissement Territorial Intégré) de la ville de Paris : au sein des 18e, 19e, 20e arrondissements. Composé en trois phases de 2017 à 2022, le programme cofinancé par le FSE a financé plus de 120 chantiers éducatifs.