Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Un bailleur social durable et engagé

Actualités

Un bailleur social durable et engagé

​A l’heure où la COP 25 aborde sa dernière semaine de débats, Paris Habitat poursuit son engagement et s’inscrit dans le cadre de la journée du climat du 8 décembre.
Construction, réhabilitation, RSA, plans déchets : la dimension développement durable prend place dans l'ensemble des missions de Paris Habitat.

 

​Fidèle à son engagement pris en 2018 dans le cadre de la charte Paris Action Climat auprès de la ville de Paris, la stratégie globale s’articule, pour sa partie environnementale, autour d’actions menées auprès de son patrimoine et d’initiatives au bénéfice de ses collaborateurs.
9 engagements de développement durable ont été pris par Paris Habitat, spécifiques au secteur de l’aménagement et du bâtiment, couvrant les problématiques de construction, de rénovation, d’exploitation ou de fin de vie.

 

Un rendez-vous durable en janvier

Si une exposition illustrant ces ODD, également déclinée sous la forme d’un guide digital à destination du grand public, sera présentée dès décembre à Paris Habitat, elle sera complétée d’une Conférence sur les Objectifs de Développement Durable, prévue courant janvier et ouverte à la presse (communication à venir).
Celle-ci sera l’occasion, outre de réunir, le temps d’une table ronde, plusieurs collaborateurs de Paris Habitat : Isabelle Quet Hamon (chef de service Habitat durable), Alexa Le Bansais (responsable moyens généraux) et Magali Rama (chef de service innovation et RSE), de recevoir Fabienne Pompey. En charge de la communication du secrétariat général des Nations Unies, elle reviendra sur les 17 engagements de développement inscrits dans l’agenda 2030, adopté en 2015 par 193 Etats membres.

 

Vers une ville zéro carbone

Au cœur de l’agenda 2030 « pour les populations, pour la planète, pour la prospérité, pour la paix et par les partenariats », les 17 engagements de développement durable couvrent l’intégralité des enjeux de développement durable dans tous les pays. Le climat, la biodiversité, l’énergie, l’eau, la pauvreté, l’égalité des genres, la prospérité économique ou encore la paix, l’agriculture ou l’éducation y figurent.
Témoins de cet engagement, Paris Habitat est devenu le premier bailleur social de la ville de Paris à obtenir les certifications ISO 9001 et 50 001. Si la première certifie l’engagement de toutes les équipes de Paris Habitat pour une amélioration continue de la qualité de service, la seconde récompense un système de management. Plus précisément, un meilleur usage de l’énergie permettant par exemple d’améliorer la résilience des bâtiments pour une adaptation aux canicules notamment ou de maitriser la consommation d’énergie pour lutter contre la précarité énergétique.

 

Des projets emblématiques de cette stratégie

Le réemploi sur la caserne de Reuilly (12e) :
Dans le cadre de l’opération d’aménagement de 600 nouveaux logements mais aussi de la construction de nouveaux bâtiments, des équipements et d’un nouveau jardin, l’équipe de maitrise d’ouvrage a intégré le réemploi dans le projet. Planchers en bois, ardoises de toiture, poutres en bois massif, dalles ou radiateurs voire luminaires ou équipements sanitaires ont fait l’objet d’une catégorisation selon leur potentialité d’emploi. Cette démarche a été  facilitée par l’ampleur des réalisations et le concours d’un collectif d’architectes belges spécialisés sur le réemploi dans le bâtiment, en particulier l’immobilier de bureau.
Le réemploi de son ancien matériel informatique en association avec Ecodair : dans le cadre d’un renouvellement de son parc informatique, Paris Habitat s’est associée à Ecodair, entreprise d’insertion reconnue de l’économie sociale et solidaire, pour donner une deuxième vie aux anciens matériels informatiques. Ce réemploi revêt plusieurs dimensions. Outre la possibilité donnée à une entreprise solidaire de revendre à prix coutant cet ancien matériel informatique, cette activité permet aussi à des personnes en situation de handicap psychique ou de réinsertion de récréer du lien social et de développer un projet professionnel

 

Un immeuble parisien chauffé grâce à la chaleur d’une ligne de métro :

La chaleur du tunnel du métro de la ligne 11 est récupérée et acheminée vers une pompe à chaleur produisant ainsi une énergie suffisante pour chauffer 20 logements. Une réalisation, en partenariat avec la RATP, dont les résultats permettent de couvrir en moyenne 35% des besoins en chauffage de l’immeuble.


La cité de la Glacière (13e) :
Bénéficiaire, avec ses partenaires EHW Architecture et GTM Bâtiment, du prix du Geste d’or architecture, innovation sociale et économique, Paris Habitat y a pleinement rempli ses engagements en réhabilitant les 756 logements du site et en installant 17 ascenseurs dans l’intégralité des bâtiments. Ce projet a également permis la construction de 64 nouveaux logements pour une surélévation en bois. Engageant des interventions lourdes, l’ambition visait à la fois l’augmentation des offres de logements et l’amélioration du confort des locataires, intégrant une dimension durable qui s’inscrit dans le cadre du Plan Climat de la ville de Paris.

Téléchargez le communiqué de presse au format PDF en cliquant ici.