Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Un objectif : assurer les interventions d’urgence et la maintenance des équipements

Actualités

Un objectif : assurer les interventions d’urgence et la maintenance des équipements

Avec la crise sanitaire et le confinement qui en a découlé, c'est aussi un écosystème qui a été impacté. Si Paris Habitat a pu maintenir ses activités, tout en garantissant la sécurité de ses collaborateurs, les prestataires intervenant sur le patrimoine ont également dû s'adapter à cette situation exceptionnelle. Cyrille Fabre, chef du service Expertise/Exploitation/Equipements chez Paris Habitat, revient sur les premières semaines, suivant la mise en place du confinement, et sur les mesures prises par l'établissement.

meme-a-distance-nous-sommes-a-vos-cotes-cyrille-fabre-expertise-exploitation-equipements

Etablir un mode de fonctionnement pour le travail de maintenance…

En charge des questions d'entretien et de maintenance sur le patrimoine de Paris Habitat, Cyrille Fabre et son équipe se sont attelés, dès les premiers jours du confinement, à la continuité de service aux locataires. Cela a nécessité toutefois des ajustements. « Notre objectif prioritaire a d'abord été de rétablir le plus rapidement possible un mode de fonctionnement qui soit partagé entre les équipes de Paris Habitat et les prestataires qui interviennent dans nos immeubles » explique-t-il. « Pour cela, il a fallu identifier quels étaient ceux, parmi les 180 prestataires avec lesquels Paris Habitat travaille, qui étaient encore en capacité de nous apporter leurs services sur des secteurs essentiels » : l'entretien ménager et la gestion des ordures ménagères ainsi que le fonctionnement des équipements principaux que sont les ascenseurs, les chauffages collectifs et individuels.


…et pour les incidents techniques et la sécurité des immeubles de grandes hauteurs

Comme pour ce travail de maintenance, Paris Habitat a également souhaité garantir une capacité de réponse pour les incidents techniques. « Il fallait en effet que nous puissions toujours apporter un service de réparation et de dépannage. Ainsi, sur le chauffage collectif par exemple, les prestataires assurent des interventions en cas de panne totale sur les installations » ajoute-t-il. De même, le service de C.Fabre a également veillé à une continuité concernant la sécurité des Immeubles de Grandes Hauteurs (IGH). « Les réglementations de sécurité notamment incendie y sont en effet drastiques. Nous avons veillé à une permanence sur ces sites des rondes techniques afin de maintenir une surveillance des équipements » assure-t-il.


Récréer de nouveaux liens de travail entre Paris Habitat et ses prestataires

Pour servir l'ensemble de ces intentions, « nous avons dû recréer un fichier des coordonnées de tous les prestataires disponibles. Car en 48h, certaines structures ayant fermé, tout comme les plateformes téléphoniques, nos codes de communication habituels n'étaient plus opérants. Tout notre rôle a alors été de rediriger chaque agence vers le bon contact » se souvient-il.


Accompagner les collaborateurs de proximité

Autre dossier ayant largement occupé C.Fabre et son service : « l'approvisionnement en protection individuelle ». « Nous prospectons auprès de fournisseurs avec qui nous sommes en contrat mais aussi avec d'autres pour commander des masques, des combinaisons, du gel pour protéger les gardiens et les métiers de la proximité » détaille-t-il. Si l'enjeu est ici de premier ordre, l'organisation à établir est quant à elle nouvelle et occupe plusieurs services de l'établissement pour créer ce stock puis le distribuer.


Aborder le déconfinement à venir

Les têtes se tournent désormais aussi vers le déconfinement qui se profile le 11 mai prochain. Au premier rang celles de C.Fabre et de ses collaborateurs. « Nous avons désormais repris nos crayons là où nous les avions laissés le jour du confinement. Il nous faut accompagner certaines activités urgentes comme la question des passations de marchés. Certains se terminent, d'autres se prolongent. Là aussi, il y a ici une véritable continuité de service à assurer » conclue-t-il.