Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Paris Habitat vote un budget ambitieux et historique

Actualités

Paris Habitat vote un budget ambitieux et historique

Ce jeudi 21 janvier, le conseil d’administration s’est réuni et a approuvé le budget 2021. Pour la première fois, le budget de Paris Habitat consacré à la réhabilitation est supérieur à celui de la construction.

  • ​Budget 2021 de Paris Habitat : 1,132 milliard d’euros
  • L’investissement pour la réhabilitation, résidentialisation, plan climat, renouvellement de composants (2021) : 208,2 millions d’euros
  • Les logements livrés en 2021 : 1900 logements en plan climat et requalifications et 600 logements en offre nouvelle

 

Ambitieux. En dépit d’un contexte contraint, résultant à la fois des mesures législatives depuis 2017 et de la crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons, Paris Habitat a adopté un budget de 1,132 milliard d’euros, soit un niveau proche de celui de 2019.

Paris Habitat souhaite en effet, grâce au soutien indéfectible de la Ville de Paris, continuer à répondre à ses missions d’intérêt général. Dans un tel contexte de crise économique et sociale, l’établissement joue en effet un rôle d’amortisseur prépondérant auprès des habitants.

Aussi, l’établissement programme de continuer à accroître son parc de logements sociaux, en diversifiant ses modes de production et en promouvant des solutions innovantes, pour répondre à la demande de logements des habitants de la capitale et des villes de la petite couronne.

Historique. Car le budget d’investissements fixé à 424,5 M€ est un retour au niveau élevé auquel il était avant la crise sanitaire. Il met en lumière les efforts sans précédents portés par l’établissement pour continuer à améliorer le cadre de vie de ses habitants. Pour la première fois, les investissements au bénéfice de la réhabilitation, sont supérieurs à ceux dévolus à la construction.

Des sites tels que Contenot Decaen (12e), Frédéric Lemaître, Salamandre (20e), Limeil (94), le 107 Reuilly (12e), Château des Rentiers (13e) ou encore Armand Carrel (19e) sont intégrés dans les dépenses budgétaires de 2021 et ceux de Faucheur Envierges (20e), Alsace Prévoyance (19e) ou encore Docteur Potain (19e), Boissy (94) vont les rejoindre. L’enjeu est d’appréhender l’ensemble de ces projets dans leur globalité, et, en amont, en concertation avec les habitants. Afin de répondre à l’urgence climatique mais aussi pour améliorer le confort des logements, pour travailler les usages, notamment des communs, ou encore pour travailler à la redynamisation des pieds d’immeuble.

 

27 000 logements HBM améliorés dont plus de 13 500 dans le cadre de travaux lourds

La réhabilitation des HBM parisiens est en particulier un enjeu central porté par ce budget. Propriétaire d’une majorité de ce patrimoine historique, Paris Habitat entend poursuivre là aussi ses efforts. Dans le cadre du Plan stratégique du patrimoine (2019-2028) ce sont près de 27 000 logements HBM qui seront améliorés dont plus de 13 500 pour des travaux lourds. Si les questions de transition énergétique avec une réfection de l’isolation, avec l’emploi de matériaux biosourcés ou l’appel à du réemploi, mais aussi la réfection des systèmes de chauffage, l’amélioration du confort d’été, sont souvent une clé d’entrée, c’est en fait une revue complète des sites qui est entreprise, avec une forte dimension d’accompagnement social et de travail à l’échelle du quartier pour accompagner les mutations de la ville.

Le budget 2021 traduit également l'effort de l’établissement pour continuer à apporter une qualité de service à ses habitants et accompagner ses locataires les plus fragiles. Notre action sociale s’en trouve ainsi renforcée avec une augmentation de ce poste de 27,6 % par rapport au budget 2020. Qu’il s’agisse des situations complexes relevant du psycho-social et de la santé mentale ; des dispositifs d’accompagnement et de service pour permettre aux locataires seniors ou porteurs d’un handicap de se maintenir à leur domicile ; du déploiement d’une stratégie « insertion par l’activité économique » visant à augmenter le volume d’heures d’insertion dans les marchés.

Enfin, les orientations de ce budget 2021 portent également la priorisation de l’entretien, du renouvellement ou de la modernisation des équipements techniques de notre parc. L’établissement s’engage à maintenir ces investissements à un haut niveau, en augmentation de 17,5 % par rapport à 2020. Ils concernent autant le remplacement des chaufferies, des chaudières que la modernisation des ascenseurs.

 

Une source de financement complémentaire :

Vendredi 22 janvier 2021, Stéphane Dauphin, directeur général de Paris Habitat, signera une lettre d’intention avec la Caisse des dépôts (CDC), prévoyant l’émission de titres participatifs à hauteur de 50 M€ afin d’accélérer les opérations de réhabilitation ou acheter du foncier.

 

 

Éric Pliez, président de Paris Habitat :

« Les orientations de ce budget 2021 sont la démonstration des priorités de Paris Habitat : continuer à loger, continuer à rénover notre parc, continuer à agir pour le climat et à accompagner les plus fragiles. Ce budget est volontariste mais tient aussi compte d’un contexte qui nous invite à la prudence. Je pense en particulier au risque que la réforme du mode de calcul des APL fait peser sur nos locataires. L’établissement demeurera toujours du côté des locataires et de la protection de leurs droits. »

 

 Stéphane Dauphin, directeur général de Paris Habitat :

« C’est un budget en effet historique. Il traduit à la fois nos ambitions de maintenir à un niveau élevé nos investissements mais aussi notre volonté d’accompagner nos locataires dans ce contexte difficile. Cet effort unique en matière de réhabilitation vise à continuer à prioriser leur cadre de vie et leur confort d’usage au sein de nos résidences. »

 

 Téléchargez le communiqué de presse au format PDF en cliquant ici.