Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Paris Habitat et la Cnav en île-de-France s’unissent pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées

Actualités

Paris Habitat et la Cnav en île-de-France s’unissent pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées

Paris Habitat et la Cnav en Île-de-France ont signé mardi la convention « Habitat et cadre de vie », afin de répondre à l’aspiration générale des Français de pouvoir vieillir chez eux. Étaient présents pour l'occasion Roger Madec et Stéphane Dambrine ainsi que Christiane Flouquet, directrice de l'action sociale Île-de-France à la Cnav et Dominique Versini, adjointe à la maire de Paris. Cette convention concerne l’aménagement des logements remis en location, ainsi que l’adaptation de logements dans le cadre des opérations de réhabilitation.

Depuis septembre 2015, Paris Habitat a mis en place le « Kit Access Relocation ». Ce dispositif permet d'offrir aux nouveaux locataires de plus de 65 ans des équipements pour un logement adapté : interrupteurs photo luminescents, barre d'appui pour WC, barre de douche ou encore lampes avec détecteur de mouvement. En 2015, la Cnav en Île-de-France a participé à titre expérimental au financement qui a concerné 20 logements. Le coût unitaire moyen est de 550 euros. Pour l'année 2016, il est prévu d'équiper environ 500 logements pour lesquels la Cnav s'engage à participer au financement de la dépense à hauteur de 3 500 euros maximum par logement.

La prise en compte du vieillissement lors de réhabilitations

Pour les prochaines opérations de réhabilitation, Paris Habitat va déployer le « Kit Access Réhabilitation ». Tous les logements des personnes âgées de plus de 65 ans bénéficieront d'aménagements spécifiques au vieillissement. Cela inclut par exemple l'installation d'interrupteurs avec veilleuse, l'installation de barre d'appui dans les WC et la douche, la motorisation des stores ou encore la modification des bacs de douche (plus larges et plus bas). Sur les trois prochaines années, environ 1 600 logements, sur les 6 000 réhabilités, seront équipés. La participation financière de la Cnav en Île-de-France par logement est établie sur la base du montant des travaux à réaliser, sans pouvoir excéder 3 500 € par logement.

Des ateliers de prévention en complément

La convention prévoit également la mise en place d'ateliers thématiques du Prif (Prévention retraite Île-de-France, le groupement interrégimes formé par la Cnav, le RSI et la MSA) : Bien chez soi, Equilibre en mouvement, Mémoire. Outre créer du lien social, ces ateliers ont pour intérêt de sensibiliser les seniors aux problématiques d'adaptation de leur logement, les informer sur les acteurs locaux (associations, centres locaux d'information et de coordination, centres d'action sociale de la ville de Paris…) et enfin les aider à mieux vivre les travaux de réhabilitation.