Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Publics fragiles et étudiants : Paris Habitat livre 8 résidences soit près de 600 logements

Actualités

Publics fragiles et étudiants : Paris Habitat livre 8 résidences soit près de 600 logements

Présent à Paris et dans la métropole, Paris Habitat est un acteur majeur du logement en Île-de-France. L’établissement gère en effet un patrimoine de près de 126 000 logements, logeant près d’un parisien sur neuf.
Dans le contexte sanitaire inédit que nous traversons, Paris Habitat, parallèlement à ses objectifs en matière de construction de logements ou de réhabilitation de son parc existant, s’est aussi pleinement engagé pour construire des logements plus spécifiques.

28-pierre-avia-residence-etudiante-cour-interieure-bois

En effet, depuis décembre 2020 et jusqu’en février 2021, et en dépit d’un foncier contraint, Paris Habitat et sa filiale, L’Habitation confortable, ont ainsi livré 8 résidences collectives. Résidences sociales, résidences étudiantes, résidences pour jeunes actifs ou pour travailleurs migrants. 600 logements au total qui témoignent de l’engagement de l’établissement mais aussi de L’Habitation confortable, pour contribuer à une offre complémentaire au bénéfice de publics étudiants ou fragiles.

Opérateur global, Paris Habitat investit en effet l’ensemble des champs économiques, sociaux ou environnementaux pour contribuer à faire vivre la ville. L’établissement s’implique également, par exemple, pour créer des espaces verts, des équipements publics, crèches, écoles, structures sportives et commerces.

 

Parmi ces résidences livrées, citons :

La résidence de l’Observatoire (14e)

Gérée par Paris Habitat et livrée le 15 décembre 2020, elle est confiée au Centre d’action sociale de la ville de Paris (CASVP). 34 logements, dont un à destination de leur gardien, forment cette maison relai destinée à accueillir des personnes atteintes de pathologies et aux parcours résidentiel difficiles. Un plateau au rez-de-chaussée accueille par ailleurs une autre association. Attenante, une résidence étudiante, gérée par le Crous a également vu le jour. Livrée le 18 janvier 2021, elle dispose de 47 logements. L’ensemble bénéficie par ailleurs d’un système de récupération des eaux grises. Ce projet offre également de nombreux espaces végétalisés dans les cours ou sur la toiture terrasse à destination des étudiants. Cette réhabilitation intègre par ailleurs un plan climat.

Montant de l’opération : 8 millions d’euros
Architecte : Clément Vergély architectes

La résidence Avia (15e)

Située 28 rue Colonel Avia et gérée par l’Habitation confortable ainsi que le Crous, cette résidence est l’aboutissement d’une transformation majeure. Espaces de bureaux jusque-là, Avia accueille désormais 138 logements à destination d’étudiants, un logement de fonction et des espaces communs. Livrée le 13 janvier 2021, ce site aura nécessité une restructuration d’ensemble lourde. Si le premier bâtiment a bénéficié d’une extension, l’autre a été surélevé. Paris Habitat a également fait appel à des matériaux biosourcés pour favoriser les filières sèches. Les façades en bois ont été isolées grâce à des caissons en paille fabriqués en ateliers et directement apposés.

Montant de l’opération : 18 millions d’euros
Architecte : NZI architectes

 

La résidence de Meaux (19e)

Située au 23 rue de Meaux, propriété de L’Habitation confortable, a été livrée le 15 janvier 2021. Cette résidence est louée à Résidétape. L’objectif est en effet ici de pouvoir accueillir parmi les 55 logements de jeunes actifs qui entrent dans la vie active et qui pourraient rencontrer des difficultés de logement. Tous profiteront d’une résidence en « L », résultat de la jonction de deux bâtiments. Le premier, faubourien, a bénéficié d’une réhabilitation lourde. Le second, donnant sur une cour arborée, est une construction nouvelle. Répondant aux exigences du Plan climat, cette résidence propose également des locaux communs, laverie, abri vélo, salle de réunion ainsi qu'un local commercial de 235m².

Montant de l'opération : 7,6 millions d'euros
Architecte : Ellenamehl

 

Les résidences de Castagnary (15e)

Situées du 61 au 71 rue Castagnary, gérées par l’Habitation confortable, ces résidences permettent, depuis le 20 janvier 2021, pour la première, l’accueil de travailleurs migrants parmi les 45 logements mis à disposition, et pour la seconde, celui de jeunes travailleurs au sein de l’un des 98 logements construits. Par ailleurs, deux locaux d’activité, au rez-de-chaussée, ont permis l’établissement d’un centre de santé et d’un projet multisite (bricothèque et ressourcerie) porté par l’Armée du salut. Enfin d’ici la fin du mois de février, ce bâtiment long de 150 mètres, accueillera également une résidence étudiante, confiée au Crous, disposant de 101 logements. Voisine de la résidence pour jeunes travailleurs, toutes deux disposent de grands espaces communs partagés (laverie, salle polyvalente, local vélo).

Montant de l’opération : 27 millions d’euros
Architecte : Tank


La résidence de Denfert Rochereau (14e)

Au 88 avenue Denfert-Rochereau, livrée fin février par L’habitation confortable, dans le cadre d’un bail emphytéotique, est une restructuration lourde pour permettre le maintien de la Congrégation des jeunes filles aveugles de Saint-Paul et au site de conserver son utilité : l’accueil d’un public mixte et polyhandicapé. Ainsi, outre le réaménagement de tous les espaces extérieurs et la remise en valeur du jardin, ont été construits un foyer d’accueil médicalisé de 75 places, un foyer de vie des sœurs de 26 chambres. L’Institut d’éducation sensorielle, présente également et à destination d’enfants, a bénéficié d’une extension.

Montant de l’opération : 30,8 millions d’euros
Architecte : AZC architectes